×

Erreur

There was a problem loading image PQNA-logo-couleur-HD.png

PQNA-logo-couleur-HD.png

Jeudi 17 octobre, Vals de Saintonge Communauté co-organise avec le PQN-A, les 3èmes Rencontres du réseau des acteurs et des territoires pour une alimentation durable en locale en N-A.

Présentation de la journée :

« Filières alimentaires et économie du territoire »,
enjeux, conditions de réussite et retours d’expériences.

Après s’être intéressés à l’amont avec les questions du foncier, d’urbanisme et d’installation en agriculture, nous nous pencherons donc sur l’aval : les filières alimentaires. Comment relocaliser et surtout pourquoi relocaliser ? Quels apports pour le territoire, quelles retombées économiques mais aussi sociales et en matière de développement ? Quelles sont les possibilités entre marchés, magasins de producteurs, filières territorialisées, restauration collective… ? Comment intégrer les grandes et moyennes surfaces et l’agroalimentaire dans la réflexion et l’engagement concret ? Comment mieux répondre à la demande citoyenne toujours plus importante ? Quelles sont les solutions à la portée de mon territoire et surtout, quelles sont les plus pertinentes ?

Afin de répondre collectivement à ces questions, nous réunissons le temps d’une journée experts, territoires, institutionnels et acteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire pour explorer ensemble possibilités et méthodes de mise en œuvre.

​. En matinée, des intervention d’experts pour présenter les enjeux et les avancées concernant les filières agricoles et alimentaires et leurs retombées économiques et sociales pour les territoires. Puis un temps pour mettre en avant un projet de relocalisation de filière de l’amont à l’aval poursuivi d’un débat avec la salle.

. L’après-midi, un temps de plénière pour présenter des expériences inspirantes et riches en enseignements et pour réfléchir aux filières et circuits existants ou manquants sur leur territoire.

Informations pratiques :

Jeudi 17/10/2019
De 9h à 17h
Parc d'Activités Arcadys à Saint-Jean d'Angély

le_dronedecolle.jpg

Mercredi 16 octobre, Vals de Saintonge Communauté co-organise avec le CEREMA, une journée technique | Ouvrage d'art et bâtiment • Le drone décolle.

Présentation de la journée :

« Le développement des nouvelles technologies a permis de démocratiser l’usage des drones dans les métiers de la construction en apportant des solutions techniques innovantes et de nouvelles méthodes de travail aux acteurs du bâtiment et des ouvrages d’art.
Cette journée technique est dédiée à l'enjeu des usages des drones dans les métiers du bâtiment et des ouvrages d'art et s'adresse à tous les acteurs de la construction, les bureaux d’étude, les entreprises de travaux, les gestionnaires de parcs, les exploitants de parc immobilier et d’ouvrage d’art, et les maîtres d’ouvrages public ou privé.
Au programme, présentation de solutions techniques, témoignages, retours d’expérience, démonstrations et bien plus ».

Informations pratiques :

Mercredi 16/10/2019
De 9h à 16h30
Salle de l'Alliance à Essouvert

OPAH

 

 


Vous avez un projet de rénovation de votre logement ?
Découvrez l'OPAH Vals de Saintonge.

Dans une logique de lutte contre l’habitat indigne, de maîtrise de l’énergie et de remise sur le marché de logements vacants, cette offre de services propose des aides financières pour la réhabilitation du parc immobilier privé bâti.

Toute l'info : www.valsdesaintonge.fr/opah

Qu'est ce que la GEMAPI ?

La GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) est une compétence transférée obligatoirement à la Communauté de Communes depuis le 1er janvier 2018.

Cette compétence est définie par des missions relevant des items 1°, 2°, 5° et 8° de l'article L.211-7 du Code de l'Environnement :

--> L'aménagement d'un bassin ou d'une fraction de bassin hydrographique

--> L'entretien et l'aménagement d'un cours d'eau, canal, lac ou plan d'eau, y compris les accès à ce cours d'eau, à ce canal, à ce lac ou à ce plan d'eau

--> La défense contre les inondations et contre la mer

--> La protection et la restauration des sites, des écosytèmes aquatiques et des zones humides ainsi que des formations boisées riveraines

 

Comment la compétence GEMAPI est-elle exercée sur le territoire des Vals de Saintonge ?

 

La compétence GEMAPI est exercée à une échelle hydrographique cohérente, le bassin versant*.
Les limites d'un bassin versant ne sont pas les mêmes que les limites administratives du territoire de la Communauté de communes.

* Un bassin versant est une unité géographique délimitée par une ligne de partage des eaux et drainée par un réseau hydrographique (une rivière et l'ensemble de ses affluents)

Ainsi, Vals de Saintonge Communauté recoupe 5 bassins versants :

- Le bassin versant de la Boutonne
- Le bassin versant de l'Antenne, Soloire, Romède, Coran et Bourru
- Le bassin versant de la Sèvre Niortaise
- Le bassin versant de la Charente Aval
- Le bassin versant de l'Aume-Couture, Auge et Bief

Afin d'exercer les missions relevant de la compétence GEMAPI, Vals de Saintonge Commuanuté a transferé l'ensemble des compétence à des structures sur chacun des bassins versants. Ces syndicats, regroupant différents EPCI, permettent de mutualiser les compétences techniques et administratives et d'optimiser les capacités financières pour intervenir sur leur secteur.

Sur chaque bassin versant, la compétence est exercée par les structures suivantes :

- Le SYMBO sur le bassin versant de la Boutonne. Le SYMBO a été créé en 1990 afin de porter le SAGE (Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux). En 2017, la structure a fusionnée avec les différents Syndicats de rivières et intégré les compétences en terme d'entretien et d'aménagement de cours d'Eau. L'ensemble de la compétence GEMAPI a été transféré à ce Syndicat Mixte ainsi que des compétences dites « hors GEMAPI » pour le portage du SAGE et l'exploitation de dispositif de surveillance de la ressource en eau et des milieux aquatiques.

- Le SYMBA sur le bassin versant de l'Antenne, Soloire, Romède, Coran et Bourru. Le syndicat Mixte créé en en 1998 exerçait déjà des missions relatives à la gestion de l'aménagement des milieux aquatiques pour le compte des communes adhérentes. Vals de Saintonge Communauté a ainsi transféré l'ensemble de la compétence GEMAPI au Syndicat.

- Le SMABACAB sur le bassin versant de l'Aume-Couture, Auge et Bief. La communauté de Communes a transféré l'ensemble de la compétence GEMAPI au Syndicat Mixte, déjà opérationnel sur le bassin versant.

- Le SMCA sur le bassin versant de la Charente Aval. Le Syndicat a été créé par l'ensemble des EPCI du bassin versant, fin 2018. Le Syndicat excerce les missions relatives à la compétence GEMAPI à l'exception de la défense contre la mer.

- Sur le bassin versant de la Sèvre Niortaise, un Syndicat porté par l'ensemble des intercommunalités est en cours de création et devrait être opérationnel au cours de l'année 2019

- Sur l'ensemble du bassin de la Charente, qui regroupe plusieurs bassins verants, l'EPTB (Établissement Public Territorial de Bassin) Charente assure la cohérence des interventions des Syndicats Mixtes dans un esprit de solidarité territoriale.

 

 

La taxe GEMAPI

Afin de financer l'ensemble des missions relatives à la compétence GEMAPI par les différentes structures, Vals de Saintonge Communauté a décidé d'instituer la taxe GEMAPI dont le produit est affecté aux dépenses liées à la GEMAPI.

Cette taxe GEMAPI, dont le produit est voté chaque année, est levé de manière homogène sur toute la Communauté de communes. Les ménages et les entreprises y sont assujettis par le biais de la Taxe d'Habitation (TH), la Taxe Foncière sur le Produit Bâti (TFPB), la Taxe Foncière sur les Propriétés Non Bâties (TFPNB) et la Cotisation Foncières des Entreprises (CFE).

Pour l'année 2019, le produit global de la taxe est de 425 000 €, soit 8,05 € par habitant, la loi autorisant un maximum de 40 € par habitant.

 

Sous-catégories