Halle, puis salle des fêtes de Brizambourg

halle de Brizambourg
L’ancienne halle, aujourd’hui la salle des fêtes, depuis le nord-ouest.

Données issues de l’inventaire du patrimoine des Vals de Saintonge

Historique

Commentaire historique : Le plan cadastral napoléonien de 1819 mentionne une première halle, qui à l’origine devait être en bois. C’est en 1860 que la commune fait l’acquisition de la halle, appartenant à un particulier et dans un état de délabrement avancé, afin d’en construire une nouvelle. L’adjudication des travaux est signée en 1861, en faveur de l’entrepreneur Chapacou, et en janvier 1862, un décompte des travaux de construction de la halle, d’après les plans de l’architecte Viaud, est réalisé.
Ce n’est que vingt ans plus tard que la municipalité envisage de construire un abattoir et d’aménager des caniveaux autour de la halle. Les plans et devis sont réalisés par l’architecte Jules Branger, et en 1882, les travaux sont confiés au sieur Jean-Baptiste Marchat. Ces réalisation se font rapidement, car le procès-verbal de réception définitive des travaux est signé en février 1883.

Les foires de Brizambourg, qui avaient une importance certaine, ont perduré jusqu’au milieu du 20e siècle, mais la date d’arrêt des foires dans la halle n’est pas connue avec exactitude. Dans une délibération de 1961, il est fait mention que les foires sont déjà déplacées sur le champ de foire, et que la halle sert déjà de salle des fêtes. Cette utilisation en salle des fêtes remonte bien avant, puisqu’en 1945 il est déjà question de sa location.
C’est en 1964 que de nombreux habitants émettent le souhait que cette halle soit aménagée en salle des fêtes. Après discussion, le conseil municipal décide que celle-ci ainsi que la mairie pourraient faire un tout, à l’emplacement de la halle. Le projet d’aménagement de la salle des fêtes est approuvé par la municipalité en 1965, et en 1966 elle accepte le projet réalisé par l’architecte Yves Marchadier, de Saint-Jean d’Angély. Les travaux sont confiés à l’entreprise La Saintongeaise, pour le gros œuvre, et à l’entreprise Vinet, pour la charpente.
Ces travaux débutent rapidement, puisqu’en novembre 1967, le maire informe le conseil municipal qu’ils sont en voie d´achèvement et que l’inauguration est prévue pour le 3 décembre 1967, en même temps que la mairie.
Datation(s) principale(s) : 3e quart 19e siècle
Datation(s) secondaire(s) : 3e quart 20e siècle
Date(s) : 1862 ; 1967
Justification de la datation : daté par source
Auteur(s) : Viaud (architecte) ; Branger Jules (architecte) ; Marchadier (architecte) ; Chapacou (entrepreneur) ; Marchat Baptiste (entrepreneur) ; La Saintongeaise (entrepreneur)
Justification de l’attribution : attribué par source

Description

Commentaire descriptif : L’ancienne halle de Brizambourg, située au centre bourg, est construite en pierre de taille et est couverte d’un toit à longs pans à une croupe en ardoise. Elle est percée d’ouvertures en plein cintre et sa façade sur rue est ornée d’un solin, d’un pilastre et d’une corniche. Le hall d’entrée est construit en béton et il est accessible par une large porte vitrée.
Matériau(x) de gros-œuvre et mise en œuvre : calcaire ; pierre de taille
Matériau(x) de couverture : ardoise
Vaisseau(x) et étage(s) : en rez-de-chaussée
Type de la couverture : toit à longs pans ; croupe
État de conservation : bon état

Intérêt de l’œuvre

Œuvre repérée

En images…

10 Rue du Docteur Grand, Brizambourg, France

Soumette une modification

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×